El Georges

Enfance

De son vrai nom Georges LUSAMBULU Samba, El Georges est un artiste chrétien. Débordant de talents, il se décline sous multiples facettes : Auteur, Compositeur, Chanteur, Rappeur et Slameur.

Cadet d’une famille de neuf enfants, El Georges est né à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Très jeune, il est influencé par son père qui, dans sa jeunesse était un batteur et un passionné de l’écriture. On ne peut qu’affirmer que son affection pour la musique et les mots lui a été transmise par hérédité. Dans sa famille, tout le monde aimait chanter et écrire. Sa mère, alors qu’elle était  infirmière à l’hôpital de la Société de Transport du Congo, laissait presque toujours des petits mots sur des bouts de papier pour donner des consignes en cas d’absence. Cette atmosphère familiale saturée par la mélodie et l’écriture n’a fait qu’alimenter son penchant pour la chanson et les lettres.

Début

El Georges a fait sa première apparition sur scène en 2007 au sein du groupe La Sainte Mélodie qu’il a co-créé avec deux de ses amis d’école. Il intègre, quelques temps après, la chorale du groupe de prière charismatique Sacré Cœur avec l’intention non seulement d’y servir le Seigneur mais aussi pour exercer ses cordes vocales au chant. Il y reste 5 ans durant. Au cours de ces années il rejoint plusieurs autres groupes : Vase de Terre, qu’il crée avec son meilleur ami Gradi Kalula,  Brel Music et Gospel Fire’s House, créés par ses encadreurs de chorale.

En 2012, l’une de ses amies d’université lui fait part d’un concours initié par Le Pasteur Marcello Tunasi, Père spirituel de El Georges et responsable de l’église La Compassion où Il prie. Après avoir hésité plusieurs fois, il se lance finalement en s’inscrivant à la première édition de  La Découverte de Nouveaux Compositeurs (DNC).

Ayant touché les cœurs et ébloui l’ouïe tant du public que des membres du jury, par sa musique dont le message principal est la sainteté Qu’il prêche en s’inspirant de ses propres expériences avec le Seigneur, El Georges gagne le concours au mois de décembre de la même année. L’artiste a saisi cette opportunité pour se manifester et se déployer pas uniquement dans sa casquette de chanteur mais aussi comme rappeur et slameur.

L’année suivante, Henry Papa Mulaja, l’un des membres du jury de la Découverte de Nouveaux Compositeurs  (DNC)  invite le jeune artiste à prester en première partie lors de la deuxième édition de « Célébration Pâques »; un événement qu’il organise chaque année depuis 2012. Henry Papa Mulaja a inséré la prestation du jeune talent sur le DVD. Ce support a fait le tour de la RDC et des pays étrangers, contribuant ainsi à la notoriété d’El Georges.

Sa musique qui n’était pas très tolérée à ses débuts a commencé à se frayer un chemin, à se faire une place et  à être de plus en plus acceptée par les églises de la place.

Carrière

2013 est une année mémorable pour El Georges car elle marque le début de sa carrière solo en tant que chanteur et rappeur. L’envol étant pris, le rêve osé ; il s’en est suivi plusieurs prestations à travers la capitale de la RDC. Au cours de la même année, l’artiste a été membre du jury de la DNC. Il a assuré ce poste pendant trois années, soit jusqu’en 2015.

En juin 2014, son pasteur, Marcello Tunasi, lui propose de donner son tout  premier concert à l’église La Compassion où il prie.

Une semaine avant cette aubade, El Georges est contacté par l’église Logos Rhema pour rapper et slamer au concert  Be Happy qu’organise ladite  église chaque an.

Cette prestation s’est révélée pour lui  comme un point de connexion avec le couple Dr Johnny et Claude Cedel Kalonji d’Expression Agency. Ces derniers sont devenus par la suite les parrains de la carrière d’El Georges. Ils lui ont permis  de réaliser le premier clip de la version initiale du single    C’est Jésus la star.

Entre temps, beaucoup de prestations se sont succédées dans plusieurs églises, et dans divers  événements des jeunes. Parmi lesquelles on compte aussi sa prestation en première partie lors de la présentation de l’album de Chiqo Kabasu à Kinshasa.

En septembre 2015, Michel Mutahali, Directeur Général  du label Happy People était à la recherche d’un rappeur pour prester en première partie lors de l’édition 1 du festival Happy Days.  Les membres de son équipe, connaissant El Georges et qui disent avoir assister à ses bombreuses prestations à travers la ville de Kinshasa, l’ont recommandé. Ce dernier a exprimé ses capacités  pendant deux jours en partageant la scène avec les grosses pointures du gospel congolais tels que L’or Mbongo, Mike Kalambay, le couple Athom’s et Nadège Mbuma, Dena Mwana, etc.

C’est à la fin du mois de septembre  qu’El Georges est invité par Michel Mutahali. Le résultat de leurs échanges a donné naissance à  la proposition d’un contrat. C’est ainsi que quelques mois plus tard le jeune talent signe chez Happy People.

En 2016, le cours des choses prend  une autre tournure. La musique d’El Georges monte à un niveau supérieur à travers sa professionnalisation. Sous le sceau du  label Happy People, l’artiste réalise son premier EP disponible uniquement en téléchargement légal,  composé de trois chansons : C’est Jésus la star, Boomerang et C’est Jésus la star remixé en  featuring avec Dena Mwana.

Cette année est également marquée par la deuxième collaboration de l’artiste avec Dena Mwana sur la chanson « Emmanuel », un des titres phares de son deuxième album  » Monene « . Cette dernière a su mettre en symphonie  différents rythmes. Cela a ressorti une cadence à la fois innovante et très osée pour le plus grand plaisir du public. Le clip de cette chanson  a été vue plus d’un million de fois sur YouTube et a  permis à El Georges de conquérir un plus grand nombre des personnes à travers le monde.

En septembre 2016, l’artiste livre un deuxième concert dénommé « Convivial Show ». El Georges profite de cette atmosphère de communion fraternelle pour échanger avec ses fans.

Toujours sous le label Happy People, en février 2017, l’artiste sort Honnêtement sur les plateformes de téléchargement légal, le premier single de l’album Crescendo.

Durant le même mois, El Georges a tenu un concert acoustique dénommé  » Les émanations de mon cœur « . C’était l’opportunité pour lui d’aborder des sujets plus personnels en rapport avec les changements que connaît sa vie d’artiste.

En Mai 2017, il est contacté par le Pasteur Moïse Mbiye. Ce dernier a affirmé l’avoir découvert dans le clip Emmanuel, fruit de  deuxième collaboration avec  l’artiste Dena Mwana. Il est par la suite, l’invité d’honneur du méga concert du Pasteur Moïse aux côtés de qui il preste  devant des milliers personnes. Ce concert l’a énormément ému et marqué ; sa joie  était celle d’entendre une aussi grande foule chanter à l’unissons C’est Jésus la star. En Juin 2017 Il sort le clip de  BOOMERANG, une des chansons de son EP.

Au cours de la même année El Georges a partagé la scène avec Maggie Blanchard et Olivier cheuwa, des grands artistes de renom dans l’univers du gospel chrétien francophone.

Il s’en est suivi l’invitation du Pasteur Athom’s, qui l’a decouvert quelques années plus tôt, à prester en tant que slameur et rappeur dans le cadre de Book Session.

En Décembre 2017 Il est l’artiste principal du Festival YAMBI, Un de Grands événements Gospel organisés en RDC. L’artiste y propose une prestation constituée de plusieurs style à savoir : le rap et le pur Gospel. Avec son groupe d’accompagnement AMEN WORSHIP, Il y interprète même la version française de WORK IT OUT, la chanson à succès de l’artiste Gospel américain Tye Tribett.

Réseaux Sociaux

Personnage ouvert et sympathique, El Georges interagit également avec ses fans via les réseaux sociaux. A travers ses différentes publications, notamment sur Facebook, Instgram et Twitter, il encourage  ses admirateurs à vivre pleinement leur passion, à suivre l’appel de leur cœur et leur vision de l’avenir. El Georges encourage ses fans à tenir ferme malgré les aléas et les vicissitudes qu’ils peuvent rencontrer sur leur parcours. L’artiste ne manque jamais de témoigner sa foi en Jésus-Christ chaque fois que l’occasion se présente car il est chrétien et fier.

Le 16 Février 2018 Son label annonce la sortie prévue en Juillet de la même année de son premier album intitulé CRESCENDO.

Discographie

Juin 2016 : EP C’est Jésus la Star en téléchargement légal

Février 2017 : Single Honnêtement

Juillet 2018 : Sortie album Crescendo

 

Rédaction Team

Autres Articles

Article suivant

Laisser un commentaire